Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 17:44

 

 

J'avais envie de faire ce post depuis un p'tit moment, simplement pour que mes lecteurs et les personnes que je rencontre online ou tout simplement dans la vie de tous les jours comprennent "le pourquoi du comment" je joue (je rassure par là même certains membres de ma famille comme mon cher père lol...).

 

Cela fait maintenant plus d'un an que j'ai retrouvé la civilisation; une vie "normale" et quelque chose qui me passionne...

Je m'explique :

Mon amoureux et moi-même avons décidés, il y a 6 ans, de quitter une vie citadine qui nous étouffait un peu plus chaque jour (nous travaillons tous les deux dans la restauration depuis toujours, lui en tant que chef de cuisine et moi en tant que serveuse) pour enfin tenter l'aventure en ouvrant notre propre resto...

Ni une ni deux on décide de partir à la cambrousse (après avoir tenté une escapade londonienne qui dura 6 mois et qui fût riche d'expériences).

Vu qu'on est plutôt du genre "impulsifs" on craque pour le 1er troquet que l'on visite au fin fond du trou du cul de notre belle campagne française... verdure, étangs, p'tits zoizos...500 habitants et 2000 vaches...on voulait du rustique on était servis!

Sur un autre coup de tête on décide aussi de se marier et on prévient tout le monde 15 jours avant...c'est plus marrant!

Nous voilà donc unis pour le meilleur et pour le pire, et une semaine plus tard nous ouvrons notre restaurant.

 

Le travail en lui-même était semblable à ce que l'on avait toujours fait, mais la mise en contact avec les "autochtones" fût plutôt violente...

Ils se sont révélés assez hostiles à notre "style" (un cuisinier plein de piercings, et une serveuse qui refuse de laisser rentrer les chasseurs AVEC leurs meutes de chiens et leurs bottes qui laissent un bac à fleurs à chaque pas.... ben bon dieu de bon dieu y z'avaient jamais vu ça!...  le pire c'est qu'on a eu le "malheur" de sympathiser avec les 3 "étrangers" du village et le couple de lesbiennes qui se cachait avant qu'on ouvre (je vous laisse imaginer les horreurs dites par certains "bouseux" accoudés au bar tandis que ces demoiselles mangeaient tranquillement...)).

 

Bref le "Bonheur rural" fût de courte durée mais les affaires ne marchaient pas trop mal (les clients venaient de la ville et on avait quelques regs...) mais dès que nous avions du temps libre nous restions chez nous...car nous étions aussi des "étrangers" aux yeux de nos chers voisins... j'ai bien tenté le concours de belote à la salle des fêtes organisé par le foyer rural pour essayer de m'intégrer... mais j'ai juste réussi à rentrer torchée au gros rouge qui tache et à gagner une bouteille de ce dernier...

Tout ce bla-bla pour en venir là; c'est à ce moment que j'ai commencé à m'asseoir devant mon pc pour "taper le carton" les longs après-midi d'hiver et que j'ai découvert le poker en ouvrant mon 1er compte sur PS...

Merveille d'un monde qui était encore en .com; celà m'offrait la joie de côtoyer des joueurs du monde entier et je m'évadais un peu de mon trou lors de mes premières sessions en play-money!  

Mon homme se prit au jeu quelques temps aussi, mais il se lasse vite et n'est pas un "joueur" dans l'âme... bien qu'aujourd'hui encore il usurpe mon identité sur quelques rooms quant il s'ennuie... (mais je ne dis rien, il est trop mignon quant il me dit tout penaud qu'il a perdu 3 euros ).

Il me fallut plus d'un an pour faire mon 1er dépôt et me lancer dans des mtt à faible buy-in, où les fields ressemblaient encore à quelque chose...

Mais je n'avais aucunes bases techniques et surtout très peu de temps pour jouer ("chérie! p'tin! t'es sur un tournoi à 3000 joueurs et les 1ers clients arrivent dans 40 minutes...").

Je crois que j'ai été mangée à toutes les sauces...sushi, papillote, meunière, panée, etc.... 

 

Mon niveau n'a pas changé d'un iota pendant cette période, je jouais pour m'amuser et passer le temps sans m'offusquer de mon jeu tout pourri... je me rendais compte que j'étais mauvaise mais je n'avais pas encore compris que ce jeu s'apprend, se comprend, s'étudie, se travaille quoi!.. moi je jouais au loto et j'attendais (sur un "coup de chance") le gros lot... ce qui évidemment n'arriva pas!

 

Notre excursion à FNLand la cambrousse prît fin en juillet 2009... crise, grippe aviaire, interdiction de fumer et langues de putes étaient venus à bout de nos plus fidèles clients... résultat; clé sous la porte et retour à la case départ...

Après ré-installation à Lyon et période de "stabilisation" j'ai pensé ne plus jouer "autant" qu'avant et trouver de nouveaux centres d'intérêts, mais ça m'a très vite manqué!

J'avais enfin du temps pour apprendre, lire, essayer de comprendre ce qu'est le poker, et  ensuite ouvrir mon blog pour essayer de partager et de continuer à progresser à votre contact les z'amis! (Ayéé! je sais ce que c'est que les 35 heures!).

 

On rajoute à ça un chéri toujours au top pour m'encourager à ne pas lâcher l'affaire! (lui s'éclate enfin dans la mécanique...courses de trucks...chacun son truc!..) et la boucle est bouclée! 

Petit aparté, sur le fait qu'il est essentiel d'avoir une moitié qui comprend notre passion, qui nous soutient qu'on soit joueur ou joueuse... et qui ne fait pas de grosses crises de jalousie quant on sympathise avec des joueurs du sexe opposé...mais ça c'est une question de CONFIANCE... (spéciale dédicace aux compagnons de certaines amies joueuses...)

 

Tout ça pour dire que depuis 1 an je m'éclate!

L'ARJEL n'aura que très peu entamée mon enthousiasme et m'a même plutôt motivée à m'essayer aux lives...mais ça c'est pas pour tout de suite...j'ai encore quelques écailles qui me collent à la peau!  

Ma vie est redevenue "normale" et j'ai enfin du temps pour faire ce qui me plait tout en vivant avec la personne que j'aime.... ça fait du bien de se casser la gueule des fois...ça réveille et on a juste envie de pro-fi-ter!..

 

Voilà si tu t'es endormi à la 2ème ligne de cet article sache qu'il est enfin fini et que tu peux te réveiller!! 

...Et toi, c'est quoi ton "pourquoi du comment"? 

 

 

 

NB : Petite précision, je n'ai rien contre les habitants de notre Belle Campagne, c'est juste qu'on a pas eu de chance sur ce coup là! C'était vraiment le trou du cul du monde! La preuve:

 

http://nsa03.casimages.com/img/2008/10/20/081020065519551320.jpg

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by zaranova
commenter cet article

commentaires

Jean Prends bonne note 22/09/2010 18:13



C'est effectivement ce village là auquel je faisais allusion.


 


Beau résultat hier, dommage que  tes comparses ne t'aient suivie .... Next time



Jean Prends bonne note 21/09/2010 03:11



sublîme présentation. Quelle idée d'habiter un village pareil. Ca me fait penser au tristement clèbre visité par Daniel Prévost.... Enfin avec un nom pareil, ça ne m'étonne pas que les gens
soient bouchés....


Triste maladie la jalousie. Bonne chance dans ce monde de fous



zaranova 21/09/2010 16:27



Peut être aurions nous été plus à l'aise en habitant Moncuq LOL (rooo...)



marcico4 20/09/2010 22:26



Super post Zara !!! et le final est sublime...


J'imagine son maire te dire :" Bonjour je suis le maire d'Anus !!! " (merde anus, mdr)



zaranova 21/09/2010 16:25



"joli" jeu de mots 



Kof 19/09/2010 11:29



Voilà un post qui permet d'en apprendre un peu plus sur toi et c'est vraiment génial !


Pour la France profonde, en effet ça fait peur. Le FN a malheureusement en core de longues années devant lui.



zaranova 19/09/2010 11:53



@tous : ty! 



Rincevent 19/09/2010 11:02



Nice post ;)